Création graphique et développement
object in mirror

Passionnément bretagne

passionnément bretagne

Devenue un lieu de villégiature privilégié quand la mode des bains de mer se développa, la Bretagne n’a cessé d’inspirer musiciens, peintres et photographes. C’est que la mer y offre ce spectacle saisissant d’un changement permanent : les îles deviennent accessibles à pied à basse mer, la grève immense laisse place à une adorable crique à marée haute, et bien sûr le temps et la lumière participent de ces métamorphoses incessantes, de la mer blanche des jours de tempêtes, à la mer argentée quand un grain arrive, aux eaux émeraude, bleues, tout juste agitées par  un léger clapot lors des journées ensoleillées. Car la Bretagne est tempête et impétuosité, mais aussi douceur. Il n’y gèle presque jamais : les palmiers dans les stations balnéaires, les somptueux jardins des très nombreux châteaux et manoirs où au fil des saisons fleurissent les hortensias, les camélias, les mimosas en témoignent. Dans ce pays de marins, pêcheurs, navigateurs, corsaires autrefois, il est presque inconcevable de voir l’horizon (à moins que le temps, vraiment, n’invite à s’enfermer au chaud, pour dévorer des crêpes ou un plateau de fruits de mer) sans voiles de dériveurs, de monocoques, et même, dans certains « spots », de kite surf. La Bretagne a ses mille clochers. Elle a aussi ses golfes et ses îles, ses légendes, un passé de négoce. Comme Venise ? C’est ce que suggérait Chateaubriand alors qu’il se trouvait Riva degli Schiavoni : « Je cherchais en me réveillant pourquoi j’aimais tant Venise, quand tout-à-coup je me suis souvenu que j’étais en Bretagne. » C’est cette terre de contrastes, terre parfois âpre, parfois extrêmement délicate, toujours magique, son histoire, ses traditions, ses légendes qui ont bercé mon enfance, que j’aimerais vous faire découvrir, dans des itinéraires que nous définirons ensemble au gré de vos désirs.